HippopotameActualités Faits Divers Sciences & Santé 

Un enfant sauvé in extremis de la bouche d’un hippopotame

En Ouganda, un petit garçon de deux ans a pu être secouru in extremis alors qu’un hippopotame était en train de l’avaler.

En Ouganda, le 4 décembre dernier, Iga Paul, un petit garçon de deux ans, qui jouait devant sa maison a été attrapé par la tête par un hippopotame qui s’apprêtait à s’enfuir vers le lac lac Katwe d’où il avait provenait.

L’hippopotame a enfin recraché le corps d’Iga Paul

L’animal a attrapé l’enfant par la tête et avait déjà à moitié avalé son corps lorsqu’un habitant, Chrispas Bagonza, a volé à son secours.

Il a jeté des pierres sur l’hippopotame, et a réussi à l’effrayer, l’obligeant ainsi à recracher le corps du petit garçon.

Blessé, l’enfant a été immédiatement conduit dans une clinique proche, puis à l’hôpital.

Selon la police, il s’est depuis complètement rétabli et a pu retrouver ses parents, après avoir été vacciné contre la rage. 

500 personnes sont tuées en Afrique chaque année par des hippopotames

L’hippopotame a, quant à lui, pris la fuite dans le lac, et n’a pas été retrouvé.

Cette espèce est considérée par les spécialistes comme l’une des plus dangereuses au monde pour l’homme.

500 personnes sont tuées en Afrique chaque année par des hippopotames.

Articles similaires