Tiny HouseActualités Art et Culture 

Cette ville qui crée un village de yourtes et tiny houses

À Grand-Champ dans le Morbihan, la municipalité et le bailleur social Bretagne Sud Habitat proposent aux jeunes actifs la reconstruction d’un quartier et la création d’un village de tiny houses. 

En peu d’années, à Grand-Champ dans le Morbihan, une commune de 6 000 habitants, des maisons vendues 200 000 euros trouvent aujourd’hui preneurs à 400 000 euros.

Un geste social de la part de la mairie

À terme, « cela veut dire baisse des effectifs dans les écoles, des services à la famille, des déplacements pendulaires supplémentaires… Ça, on n’en veut pas », explique le maire qui a donc décidé de proposer aux jeunes actifs la reconstruction d’un quartier et la création d’un village de tiny houses. 

L’opportunité d’une friche urbaine comprenant trente-six maisons vétustes et une Maison d’accueil spécialisée va permettre de lancer un nouveau quartier d’habitats à destination prioritairement des jeunes actifs. 

« Les Balcons de Guenfrout »

Baptisé Les Balcons de Guenfrout, sur les 4,8 hectares, le projet réunira donc deux propriétaires : 60 % appartient à Bretagne Sud Habitat, et 40 % à la municipalité.

Entre 130 et 150 logements sont prévus sous la forme de location classique ou d’accession à la propriété avec le Bail réel solidaire, des logements intermédiaires, du petit collectif…

La Ville, elle, va créer en complément une Maison d’assistantes maternelles ; un tiers lieu économique pour deux microbrasseries dans l’ancienne MAS ; un second Foyer des jeunes travailleurs d’une capacité de vingt places.

Le chantier s’étalera de 2023 à 2028 pour la livraison complète. 

À quelques centaines de mètres, c’est l’ancien camping à Kermorio qui va accueillir de l’habitat réversible : un village de tiny houses, inspiré de ce qui s’est fait à Commana en Finistère, va voir le jour. 

« On ne dit pas aux gens qu’ils vont devoir vivre dans ce type de construction mais qu’il y a là, un logement temporaire à un coût raisonnable pour quelques mois ou un peu plus », explique Yves Bleunven.

« Il y aura également des yourtes soit, avec les tiny houses, une cinquantaine de logements au global », précise Yves Bleunven.

Articles similaires