Carla BruniActualités Société / Faits Divers 

Cette lettre insolite de la nièce de Carla Bruni à Emmanuel Macron…

Anaïs, la nièce de Carla Bruni, a écrit une lettre au Président de la République en lui faisant une demande insolite !

Ce dimanche 14 janvier 2024, sur Instagram, Carla Bruni a révélé la lettre que sa nièce de cinq ans, Anaïs, a écrite à Emmanuel Macron lui demandant de ne pas interdire les paillettes… mais plutôt les bouteilles en plastique, précisant qu’elle allait tout faire avec ses copines pour créer des paillettes sans plastique.

« La France sans paillettes sera triste ! »

« Monsieur le Président, je m’appelle Anaïs G., j’ai cinq ans et j’habite à Pans. Je suis en grande section donc ma mère m’a aidée à écrire cette lettre. J’adore les paillettes parce qu’elles brillent et elles sont très belles. La France sans paillettes sera triste ! Je sais que les paillettes sont mauvaises pour la planète parce qu’elles sont des microparticules de plastique. Je voudrais vous proposer deux idées : comme j’aime la science, avec mes copines, nous allons chercher à faire des paillettes sans plastique ; en attendant, serait-il possible d’interdire les bouteilles d’eau en plastique au lieu des paillettes ? Je vous remercie, monsieur le président, et vous prie de bien vouloir agréer l’expression de ma très haute considération », dit la lettre.

Carla Bruni et la mère de sa nièce ont le même père biologique

Née en 1980, Consuelo Remmert est la fille du père biologique de Carla Bruni, Maurizio Remmert.

En janvier 2008, un mois avant d’épouser Nicolas Sarkozy, Maurizio Remmert, un homme d’affaires installé au Brésil depuis plus de trente ans affirme être le père de Carla.

Il indique également que cette information est connue du père de Carla, Alberto Bruni Tedeschi, qui a toujours considéré Carla comme sa fille.

Carla Bruni-Sarkozy a été informée de ce lien de filiation en 1996, quelques mois avant la disparition de son père, Alberto Bruni Tedeschi.

Articles similaires