Actualités Faits Divers 

Un usager verbalisé dans le train avec son blaireau… en résine : la SNCF annule l’amende

Un usager de la SNCF a reçu une amende de 150 euros pour avoir transporté un blaireau… en résine dans le train Rouen-Paris, à la fin de ce mois de juin 2022. Admettant son erreur, le réseau a ensuite annulé l’amende…

Sut twitter, Christophe Coret, un usager de la SNCF a dénoncé une forte déconvenue. Il a reçu une amende de 150 euros pour avoir transporté un blaireau… en résine dans le train Rouen-Paris, à la fin de ce mois de juin 2022 !

Selon Christophe Coret, président d’Aves France, une association qui lutte pour la protection de la nature et des animaux sauvages, « ce blaireau devait servir à une animation avec des enfants ».

« Je suis resté au niveau des portes. Il tenait en dessous du strapontin. Volontairement, je ne suis pas allé à ma place pour éviter de gêner les voyageurs », a expliqué l’usager.

Un contrôleur l’a alors interpellé. 

Amende pour « objet dangereux ou encombrant dans le train »

« Il m’a dit quelque chose comme : « Qu’est-ce que c’est ça, on ne voyage pas avec ce genre de chose », a raconté la victime qui a insisté auprès du contrôleur de prendre garde à ne gêner personne.

Ce dernier est resté sur sa position et lui adressa alors une amende pour « objet dangereux ou encombrant dans le train ».

L’animal factice mesurait 86 cm de long, 29 cm de large et 37 cm de hauteur.

D’après l’usager, le blaireau était « beaucoup moins volumineux que la majorité des valises transportées dans les trains. D’ailleurs la voyageuse qui squattait la place d’à côté avec sa valise n’a pas été verbalisée. Le contrôleur a juste voulu se faire plaisir ».

La SNCF a annulé le procès-verbal ce 29 juin

L’histoire a été partagée sur Twitter et a suscité de nombreuses réactions.

Le voyageur a contesté l’amende, qu’il n’a pas digéré : « C’est choquant. On prend le train par conviction écologique, et voilà ce qui se passe. C’est assez triste pour l’image de la SNCF. Encore, s’ils étaient irréprochables sur les trains… », a-t-il expliqué.

La SNCF a annulé le procès-verbal ce 29 juin. 

Articles similaires