Actualités Faits Divers 

Pendant 20 ans, un couple s’est trompé de maison et vivait dans le pavillon d’à côté

Depuis longtemps, un couple australien ne vit pas dans la bonne maison… Selon l’administration, le couple habite dans sa résidence secondaire et non dans sa résidence principale située juste à côté. À l’origine de cette erreur : une faute dans la numérotation cadastrale. Résultat : aujourd’hui, le couple a deux maisons invendables.

Depuis plusieurs années, Peter et Cheryl Plowman, un couple australien, a rénové sa maison secondaire, située en Nouvelle-Galles-du-Sud juste à côté de sa maison principale, et s’est décidé à la vendre pour financer une partie de la retraite.

L’administration s’oppose à la vente à cause d’une erreur qu’elle a elle-même commise il y a 130 ans

L’administration a refusé la vente car officiellement, il ne s’agissait pas de leur maison secondaire mais principale.

Il y a 130 ans en effet, lors de la numérotation des lots, l’administration a fait une erreur. Elle a inversé les lots 3 et 4.

Le couple a acheté la résidence principale dans un premier temps pensant qu’il s’agissait du lot 3 et inversement pour la maison à rénover.

Pendant 20 ans, le couple a vécu sans avoir conscience de ce problème.

« Ces foutus fonctionnaires ne savent pas compter.»

Officiellement, il ne peut pas vendre sa propriété rénovée ou même leur maison puisqu’elles sont toutes les deux au mauvais numéro.

« Ces foutus fonctionnaires ne savent pas compter. Et c’est nous qui payons le prix d’une erreur commise il y a 130 ans ! », s’est insurgé Peter.

Articles similaires