Actualités Faits Divers 

Elle simule son enlèvement pour empocher les 50 000 euros de rançon réclamés à sa mère

A Ténérife, une jeune femme a mis en scène son propre enlèvement avec la complicité de sa belle-famille pour empocher les 50 000 euros de rançon réclamés à sa mère.

Fausse vidéo, fausses larmes et fausses blessures… Sur l’île de Tenerife, aux Canaries, en Espagne, Une jeune femme espagnole a été capable de mettre en scène son propre enlèvement pour tenter de demander à sa mère une rançon d’un montant de 50 000 euros.

La jeune femme apparaissait sur la vidéo les yeux bandés, un couteau sous la gorge…

La jeune femme apparaissait sur la vidéo les yeux bandés, un couteau sous la gorge et le visage tuméfié.

Cette séquence a ensuite été diffusée sur les réseaux sociaux par la Guardia Civil, la gendarmerie espagnole.

Dans cette vidéo, la jeune femme explique avoir été enlevée et que ses ravisseurs réclament 50 000 euros de rançon contre sa libération.

La jeune femme invoque également une autre consigne : ne prévenir personne, ni son père ni la police.

« Ils ont placé des micros dans la maison. Si tu le fais, ils me tueront. Si tu veux que je reste vivante, tu dois payer », assène-t-elle. En précisant que la transaction doit avoir lieu dans un endroit fixé par les ravisseurs.

A la vue de cette horreur, la mère de la fausse victime court à la banque retirer la somme d’argent demandée.

Les coupables retrouvés et interpellés… dans une salle de jeux

En parallèle, elle prévient la police qui oriente rapidement ses recherches vers l’entourage proche de la jeune femme, et qui découvre que l’enlèvement sonne faux.

La police découvre notamment que la mère de famille avait déjà reçu trois lettres de menaces et qu’elle avait payé 45 000 euros…

Les enquêteurs ont rapidement découvert la vérité…

La jeune femme ainsi que quatre membres de sa belle-famille ont été retrouvés et interpellés… dans une salle de jeux.

Articles similaires