Actualités Nature 

Des mirages Fata Morgana ont été aperçus sur les côtes françaises

Ce dimanche 17 juillet, des gratte-ciel et un pont sont apparus sur l’océan au large d’Houlgate et dans le Finistère à Céder.

Ce dimanche 17 juillet, à cause des températures élevées, des gratte-ciel et un pont sont apparus sur l’océan au large d’Houlgate et dans le Finistère à Céder. Des mirages liés au phénomène “Fata Morgana”, terme issu de la Fée Morgane.

En effet, lorsque les premiers mirages ont été observés au Moyen-Âge, la population pensait que la Fée Morgane était à l’origine de ces apparitions.

En cause : une « superposition de couches d’air chaud et d’air froid« 

Selon un agent du poste de secours d’Houlgate, il s’agit de “porte-conteneurs situés plus loin mais avec les différentes couches de chaleur, la lumière est déviée, grossissant cette image”.

En effet, selon Ouest-France, les Fata Morgana apparaissent “par temps clair et chaud et résultent d’une superposition de couches d’air chaud et d’air froid entraînant une succession de mirages supérieurs et de mirages inférieurs”.

Des illusions d’optique

La propagation de la lumière est alors touchée, ce qui provoque des illusions d’optique.

Sur la plage de Kerfissien, à Céder dans le Finistère, des gratte-ciel sont apparus également au loin.

“New York s’installe à Kerfissien”, a commenté un photographe sur Facebook. “C’est en mer que les mirages sont les plus courants, car la topologie du terrain, très plate, s’y prête à merveille, mais on en voit également sur la terre ferme”, a-t-il indiqué.

Articles similaires