Actualités Faits Divers 

Après 80 ans de séparation, une réfugiée de la seconde guerre mondiale retrouve sa fille

Gerda Cole, une nonagénaire a retrouvé sa fille après 80 ans de séparation.

En 1942, en Angleterre, Gerda Cole n’avait que 18 ans quand elle a mis au monde une petite fille Sonya.

Trois ans plus tôt, cette Autrichienne avait dû fuir son pays et les nazis.

Sans moyens financiers, Gerda Cole s’était alors résolue à confier son bébé à une famille, à la condition exigée de la famille de ne pas chercher à reprendre contact avec sa fille.

Elle avait donc continué sa vie à Toronto au Canada et n’avait jamais eu d’autres enfants. 

Aujourd’hui, Sonia Grist, la fille de Gerda Cole, âgée de 79 ans qui a retrouvé sa mère biologique grâce à son fils, 80 ans après.

« J’étais ravie« 

Voulant obtenir la citoyenneté européenne, il a cherché des informations sur ses racines autrichiennes. Il a pu récolté plusieurs éléments. Un seul manquait : le certificat de décès de sa grand-mère.

Il a donc contacté le beau-fils de Gerda qu’il a retrouvé sur les réseaux sociaux et a alors compris qu’elle était toujours en vie, et qu’elle était en maison de retraite.

« Ma première réaction a été que je voulais aller la voir. J’étais ravie », a raconté Sonia Grist au Washington Post.

« C’est incroyable« 

« J’ai fait tellement d’erreurs et pourtant Sonya a voulu me rencontrer. C’est incroyable »,  a confié Gerda. En mai 2022, les deux femmes se sont retrouvées pour célébrer les 98 ans de Gerda qui pense même retourner vivre à Louvre près de sa fille.

Articles similaires