Nature 

Une dinde sauvage agresse les passants et sème la terreur dans un parc 

Aux États-Unis, une dinde sauvage sème la terreur dans un parc de Washington. Elle s’attaque violemment aux sportifs.

Dans le Kenilworth Park and Aquatic Gardens, à Washington, depuis quelques mois, les sportifs sont terrorisés. La cause ? Une dinde sauvage qui s’attaque aux coureurs et aux cyclistes. Les faits sont rapportés dans le Wall Street Journal puis ont été relayés par Slate.

Une douzaine de personnes ont été secourues en urgence

Dans ce parc, il y a un sentier où les sportifs ne viennent plus car c’est à cet endroit que la dinde se rend régulièrement et qu’elle y a déjà fait des dizaines de victimes. Au total : une douzaine de personnes ont été secourues en urgence après avoir été attaquées par l’animal. Elles ont reçu des traitements antibiotiques et une injection contre le tétanos car elles ont été mordues et griffées par la bête sauvage dont la vitesse de course peut atteindre jusqu’à 15 km / heures.

L’animal a réussi à éviter tous les pièges et les filets mis en place.

La ville a alors installé des panneaux d’avertissement. Six sociétés se sont associées pour capturer la bête et la déplacer… L’animal a réussi à éviter tous les pièges et les filets mis en place. Lors d’une tentative de capture collective sur un pont, elle a même sauté dans la rivière.

Les dindes sauvages se reproduisent entre mars et mai. Ce qui contribue à cette période de l’année à une hausse de sa population, estimée aujourd’hui à 7 millions. Une informations qui ne réjouit pas les habitants de Washington.

Articles similaires