Actualités Faits Divers 

Agression d’une retraitée à Cannes : la famille d’un des suspects propose de l’argent en échange du retrait de la plainte

La famille de l’un des suspects, qui ont agressé la retraitée cannoise, a proposé de l’argent à sa famille en échange du retrait de la plainte.

Une semaine après l’agression d’Angèle Houin, une retraitée cannoise âgée de 89 ans, la famille de l’un des jeunes suspects âgés de 14 et 15 ans, a proposé à la famille de la victime de l’argent en échange du retrait de la plainte.

La famille de la victime a décliné la proposition

L’entourage de la victime a immédiatement décliné la proposition.

La retraitée de 89 ans récupère difficilement des violents coups reçus.

« Les parents ont téléphoné à ma petite fille pour leur proposer de l’argent pour enlever la plainte. Ils l’ont appelée ils lui ont dit ‘vous ne voulez pas enlever la plainte, on vous donne des sous.’ Elle a dit ‘non on ne veut rien du tout, dégagez’ », a raconté Angèle Houin au micro de BFM TV.

Selon René Ginola, fils de la retraitée, « c’est une honte de s’attaquer à des proies faciles comme ça ».

Un faux témoignage aurait également été donné par l’une des familles des agresseurs

De son côté, le maire de la ville, David Lisnard, a révélé qu’une des familles aurait également « tenté de couvrir les agissements de l’un des mis en cause sur la base d’un faux témoignage. »

Les trois adolescents seront présentés à un juge pour enfants en novembre prochain. En attendant, ils sont placés sous contrôle judiciaire dans des centres éducatifs fermés.

Articles similaires